Le CHU Dijon Bourgogne s’équipe de deux salles multimodales

Mercredi 22 novembre, le CHU Dijon Bourgogne a inauguré ses toutes nouvelles salles multimodales pluridisciplinaires. Positionnées à proximité des 25 blocs opératoires du plateau technique interventionnel, la première salle est orientée vers la radiologie interventionnelle, tandis que la seconde est tournée vers la chirurgie. Toutes deux combinent des technologies complémentaires dans un environnement de bloc opératoire pour offrir aux patients une prise en charge optimale.

Les salles multimodales ont été installées au sein du plateau technique interventionnel du CHU Dijon Bourgogne. (Crédit : ON HEALTH)

« Il s’agit d’un projet très ambitieux, pluridisciplinaire, à la pointe de l’innovation, souligne Freddy Serveaux, directeur général du CHU Dijon Bourgogne. On peut l’affirmer aujourd’hui, on va pouvoir faire bénéficier à l’ensemble des patients qui seront pris en charge chez nous la pointe de ce qu’il se fait aujourd’hui sur ces activités, en France. »

Des salles multimodales au service d’une prise en charge optimale du patient

« Ce projet cumule l’ensemble des modalités d’imagerie… Dans ces deux salles, nous avons à la fois des équipements à la pointe, mais surtout des équipements qui sont tous interconnectés les uns aux autres et qui permettent réellement et en permanence, de faire converger l’ensemble des équipements et des compétences autour du patient », complète-t-il.

La première salle est orientée vers la radiologie interventionnelle. (Crédit : ON HEALTH)

Depuis le mois de juin 2023, ces deux salles d’environ 45 mètres carrés chacune entrent progressivement en fonctionnement et les professionnels de santé prennent en main l’ensemble des équipements installés. Situées au niveau -2 du CHU Dijon Bourgogne, elles ont été créées dans des locaux jusqu’alors inoccupés, à proximité des 25 blocs opératoires. Engagé depuis 2017, ce projet a nécessité un investissement de sept millions d’euros, dont trois millions d’euros de travaux et quatre millions d’euros pour l’achat des équipements. Financée en partie par le CHU Dijon Bourgogne, la création de ces deux salles multimodales a bénéficié de fonds européens à hauteur de 3,2 millions d’euros. Côté équipements d’imagerie, le CHU Dijon Bourgogne a choisi de faire confiance à Siemens Healthcare.

Gain de temps et meilleur confort pour les patients et le personnel soignant

« Ces salles multimodales représentent un progrès considérable, reconnaît le professeur Éric Steinmetz, chef du pôle cœur poumon vaisseaux. Elles permettent de cumuler plusieurs technologies d’imagerie, en particulier un bras robotisé pour l’angiographie et un scanner adossé à la table d’opération. Les actes sont, par conséquent, plus rapides. »

La seconde salle est destinée à la chirurgie. (Crédit : ON HEALTH)

Dans certains cas, le traitement du patient nécessitait plusieurs passages au bloc et donc plusieurs anesthésies. Avec ces nouvelles salles et le travail collaboratif avec les manipulateurs en électroradiologie, le patient, une fois endormi, pourra bénéficier de l’ensemble des solutions et technologies à disposition des professionnels de santé pour optimiser son anesthésie et son intervention. Actuellement, la chirurgie vasculaire et la neurochirurgie se sont déjà imprégnées des lieux, l’orthopédie commencera à programmer certaines intervention d’ici mars 2024.

Antonin Tabard